Les Miettes et les Klippots (M&K): le Système du Mobilier

Mais pourquoi un mobilier qui s’enfonçait autant, pourquoi ? ça avalait le séant, pour peu qu’on portait un trench ou même un veston, ça tirait sur le tissu en le glissant le long des parois de ce glory hole à cul. Il y avait peut-être quelqu’un de l’autre côté, un public, un public qui applaudissait les culs qui se présentaient, avec un fin flair de la science régressive des culs avec tout leur potentiel régressif, oui, ça devait être ça, ou un monde parallèle avec des habitants allégoriques censés délivrer un message sans briser le mur méta, mais ils étaient censés délivrer quoi exactement à un gros cul en pantalon, ils allaient l’attaquer comme un sale envahisseur qui méritait juste de se faire crever, ils allaient l’attacher avec un petit fil à suture à la roche qu’on trouvait de l’autre côté entourant ce trou bouché par mon cul, en enfonçant des piquets minuscules à travers le tissu, terminés par des orifices permettant un large choix de nœuds, Gulliver se faisait encore avoir, passé à travers la mollesse du divan, accroché de l’autre côté par des Lilliputiens hyperactifs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s