Hic et Nunc 6: Scène de vie

Un père à un jeune garçon – assis avec lui à la table d’un restaurant, écrasant sa saucisse méthodiquement avec sa fourchette dans un bruit de verres qui s’agitent, glissent entre la succion et l’éclosion organique et aqueuse de la knack, parallèlement au bord de la table, perpendiculairement au bord de la table, comme des vers qui s’agitent sur un plan sous-pixelisé permettant un mouvement qu’en deux variantes orthonormées – dit: c’est comme ça qu’il faut manger, fiston, c’est comme ça qu’il faut manger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s