Éléments de poésie 2

Retour, venue, s’en est allée la déconvenue,

_Et des ailleurs je pense en deçà,

________________________ Partout,

______________________________ _Tend la Nue,

______________________________________ Chaos ordurier, catin…

______ Mental décousu, et parfaisant l’Autre, l’Alezane

__________________________________________  Fuit, amétrope Reine des pavés,

_____________________ M’inoculant les fréquences basses du,

Et sans l’once d’un,

______________________________________________________ massif basculement

__________________ Son

________________________ En phase

____________ Avec…

__________________________________________ Tu es, et l’envers naît

__________________________________________ En la constance amplifiée,

__________________________________________ N’en déplaise à l’idée qu’en l’écran transparaît…

___________________ la limite, voûte imbibée d’un, seul et unique,

_______________________________________ Paranoïde dialogue !

________________________ Alors!

____________________________ Formes arpentées,

______________________________ Déduites et mesurées,

__________________________________________________ Я в итоге

________________________ Уссугубления жру

_________________________ Пастелу.

 

 

Et l’afflux entend ses pas,

________________________ marche cadencée,

________________________________________ pensée et,

Mais un si grand et sans interruption qu’il roule sur pointes,

_________________________________________________ clôture l’élan, déstructure

__________________ mes pronai allagion…

 

______ Un manque, fébrile sueur suave à même commissures,

__________________ Pli sur pli,

____________________________ courent

____________________________________ au pas leste

_______________________________________________ sur percussions,

____________________________________________________________ un lien  ____________________________________________________________perceptif,

____________________________________________________________ Osant,

______________________________________________________ qui de

soi ________________________________________________________________________ se

défaisant,

______________________________________________________ et inutile!

____________________________________________________________ un dense

______________________________________________________ son…

sporadique! ______________________________________________________ ARBORRER,

qui

____________________________________________________________ le pas le pavé ______

______________________________________________________ distordant

_______________________________________________________________ marchant,

Et des gazes collées au palais d’un crâne clarain…

 

Close théâtralité, gestes arrêtés et enfermés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s