Éléments de poésie 4

_________________________________________________ Aussi, inquiète,

____________________________________________________________  doute

________________________________________________ de son propre éther

______________________________________________________ Mais un doux

__________________________________________________________________ et net,

______________________________________________________ Irréfléchie flexion,

__________________________________________________________ geste intercepte

____________________________________ sur air

__________________________________________ saturé

________________________________________________ l’aérienne vocifération,

________________________________________________ n’osant,

____________________________________ Qu’en la fente

________________________________________________ plonge mon son,

______________________________________________________  des Manières

______________________________________________________  la nuance,

____________________________________________________________ et se diffracte

__________________________________________________________________ l’onde!

 

______ De plus en plus je pense, et vois ici et là

______ Le non fondé d’un trop plein pensif,

______ De plus en plus une gaze se meut

______ Et l’idée me vient d’un insupportable abscons,

______ Car à peine l’on sent un flottement,

Des légions

______ Mais en la prose rien ne se peut…

 

Connerie…

 

 

Ennui aucun,

Fuit,   ____________________________________ un submersible

____________________________________ bel et bien immerge

____________ en marges et roulements,     ____________ tord

________________________ le bel Amorphe, et aphone atome…

__________________ Digresse alors

__________________ …résonance électrique

__________________ et manières polyphoniques

________________________ mais étrange écœurement

______________________________ Et (de?) saturations…

______ machine anale

______ d’envers maculés,

________________________ n’avance… je ne m’avance

____________ en tristesse d’atrésies…

__________________ Rien d’un bout de souffle profond.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s