Aguirre, la colère de Dieu

Dans la très haute jungle on progresse lentement, pour les désirs du roi récupéré par notre très haut officier du roi, Aguirre, le fou, le saint. C’est que Aguirre s’est confronté à un monde inappropriable et alors maintenant, dans la jungle, sous la flèche du curé planté dans son propre coeur – la flèche dans le saint, le sein dans le coeur – sous la coque du bateau planté sur la cime d’un arbre, de l’ombre comme sous une canopée, il construit un petit radeau sur lequel s’installera sa fille comme sa soeur comme sa femme. Sur le petit radeau affleure la jungle comme l’inceste sur le lit des rois. Aguirre l’officier ne peut que lui lâcher le cheval, enfoncé dans les arbres, seul sur le rivage, poussé hors du radeau. Cet objet obscure du désir, comme le mystère d’une soeur, trouble d’inquiétude l’acquéreur sans empire. Une terre inappropriable couverte d’inquiétude c’est le thème de l’agape qui se développe dans le coeur de l’officier en cuirasse. Aguirre contemple toujours un peu plus la jungle dans son oeil qui bée. Agape est l’amour christique qui oppose l’amoureux à l’inquiétude de l’inappropriable. Il vaudrait mieux plonger avec les capucins au fond du fleuve et enlacer la pourriture mais la très haute pauvreté ne le permet pas, Aguirre ne résiste presque pas et s’offre sa fille en sacrifice pour la caritas du monde. C’est la naissance du drame baroque allemand.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s