Une saison hyperréelle P35 P36 P37 P38

Papillon dans le Valais, Val d'illiez, sur les tombes du clocher dans la neige   Contrefaction de d.ieu dans la contemplation, sentiment du sublime détaché privé, jeu dangereux   Membres décrits dans leur roulement comme la respiration des civilisations   Mon ami allemand nu en peau enfoncé violemment dans la forêt aux aguets un livre … Lire la suite Une saison hyperréelle P35 P36 P37 P38

Une saison hyperréelle P33 P34

Complexification s'accompagne d'une dilution affective, le discret devient resserré tend vers un continu du diffus, le continu rame sous l'acuité augmenté de la vision complexe s'atomise en discret --> de là poids gravitaire inertiel de l'assurance technique débridée et versatile, plus de potentiel et froideur verticale castration qui se ressent de l'extérieur comme du don … Lire la suite Une saison hyperréelle P33 P34

Une saison hyperréelle P30 P31 P32

pré moderne: les accumulateurs d'énergie étaient explicitement sacrés pour les grandes quantités, interdits. Modernité renverse la sacralité et permet l'accumulation chaotique de l'énergie sous forme de capital privé. Le post moderne entérine l'élection des élites dans un renouveau sacral implicite et non localisé, sinon dans la sphère diffuse de l'énergie elle-même 2e livre: jeune père … Lire la suite Une saison hyperréelle P30 P31 P32

Une saison hyperréelle P27 P28 P29

27. Village déserté par les enfants, les femmes mûres couvertes de châles bleu se précipitent en meute aux trousses d'un garçon égaré et terrifié, pressées de le recouvrir de tendresse maternelle réprimée, du lait des seins du beurre à la main 28. moi c'est différent, je suis le fond diffus des plaisirs commerçants (marchands) 29. … Lire la suite Une saison hyperréelle P27 P28 P29

Une saison hyperréelle P22 P23 P24

Blumenfeld et Goldberg ( ou Goldenberg) le premier devient le cancer de l'autre - des fleurs poussent sur les flancs de la montagne d'or ( ou dorée)   Bruit quand pilote parle avant décollage: tatalipa bru budi dapalaba, très sérieux regard fixe dans boutons micro dans la bouche, j'imagine un couple de pilotes même bruit … Lire la suite Une saison hyperréelle P22 P23 P24

Une saison hyperréelle P18 P20 P21

Le choix est l'entropie --> un système totalement organisé n'a qu'un événement potentiel de probabilité 1. Plus la quantité augmente, plus il y a de déchet. C'est un truisme, et alors la nécessité de nous réduire est aussi un truisme. Mais d.ieu a dit, reproduisez et multipliez-vous pour peupler la terre et la mer. Alors … Lire la suite Une saison hyperréelle P18 P20 P21

Une saison hyperréelle P14 P15 P16

Une conversation normale au coin d'un café parisien: "blablabla... J'aime ton pénis... Blablabla... Est-ce que je peux le toucher..."   2e piste de Terrestrials, litanie, prière menace abjuration tendresse envers soi-même   Avez-vous remarqué comme les autres gens viennent en masse écouter un intellectuel occidental ? Ils se laissent subjuguer un temps déterminé de libre … Lire la suite Une saison hyperréelle P14 P15 P16

Une saison hyperréelle P12 P13

G. Bataille: malédiction de la consumation vertigineuse à laquelle l'homme est voué --> toujours se débarrasser d'un excédent toujours plus grand par la dépense sacrificielle --> définition éminente de la liberté fondamentalement gratuite. Idée de roman où une partie de la population se ferait castrer pour grandir verticalement et produire dans la froideur la consumation … Lire la suite Une saison hyperréelle P12 P13

Une saison hyperréelle P10 P11

En fait, impossible de se satisfaire d'une représentation qu'on tend vers le définitif --> chacun doit détourner son regard dans son individualité de la tension qui court par devers tout le monde vers le définitif --> un peu comme un travail continu négatif qui ne peut pas s'intelliger car autrement insupportable Sur l'art: la représentation … Lire la suite Une saison hyperréelle P10 P11